Previous Page  11 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 44 Next Page
Page Background

11

Que ce soit l’AC 45 des LouisVuitton America’s CupWorld Series ou le Class AC sur lequel GroupamaTeamFrance

disputera laCoupe de l’America en 2017 aux Bermudes, ces catamarans volants ont des caractéristiques uniques

qui leurs permettent d’atteindre des vitesses phénoménales entre ciel et mer.

UN BATEAU POUR VOLER

L’ÉQUIPE DE FRANCE

L’AILE RIGIDE

Le Class AC, tout comme l’AC 45 des Louis

Vuitton America’s Cup World Series, est

équipé d’une aile rigide (comme celle d’un

avion). Cette aile tournant sur une boule en

titane est équipée de plusieurs volets que

le régleur d’aile peut actionner, afin d’avoir

un profil, une forme idéale en terme

d’aérodynamisme mais aussi en terme de

propulsion.

LAVOILE D’AVANT

En avant de l’aile se trouve le solent.

Cette voile permet d’avoir une meilleure

vitesse au près. Il existe plusieurs tailles de

solent liées à la force du vent. Pour les bords

de portant, l’équipage hisse un gennaker

appelé Code 0. Cette voile n’est pas utilisée

quand le vent est supérieur à 12 nœuds.

LES COLONNES DEWINCH

On ne les trouve que sur le Class AC,

pas sur l’AC 45. Activées par l’équipage,

elles permettent de recharger les pompes

hydrauliques qui ont remplacé 90% des

cordages que l’on peut trouver sur un

catamaran classique.

LES FOILS (EN FORME DE L)

Les dérives foils (ou foils) soulèvent le bateau

hors de l’eau dès que la vitesse cible est

atteinte. La partie verticale sert à ne pas

dériver et la partie horizontale sert à soulever

le bateau. Ce réglage de l’angulation est

essentiel et doit pouvoir être actionné très

rapidement. Trop d’angle et le bateau décolle

trop ; pas assez et le bateau reste dans l’eau.

LA BARRE

Sur l’AC 45, elle est franche (comme sur les

petits catamarans), sur le Class AC, elle

ressemble à un volant. Le barreur a à sa

charge la conduite du bateau. Outre la

trajectoire, il gère aussi les commandes de

vol du catamaran (angles des safrans et

des foils).

LES SAFRANS (EN FORME DE T)

Au bout de chaque safran se trouve un plan

porteur horizontal, qui permet de stabiliser

le bateau quand il vole.

Guide Pratique